+39 0925 940217 info@itervitis.eu

Couvents et Abbeyes

La Montagne de Reims est l’un des cinq terroirs qui composent la Champagne, l’une des régions viticoles françaises les plus connues, célèbre surtout pour la production du vin homonyme qui s’exporte dans le monde entier. Déjà à l’époque romaine dans les vallées aux coteaux ensoleillés où paissaient les moutons, les terres argileuses et ondulées accueillaient des vignobles. Au VIIe siècle de grandes abbayes apparurent - dont celles de St-Basles, Epernay, Hautvillers et Avenay – qui plantèrent des vignobles dans les propriétés ecclésiales. L’exploitation de la vigne eut un développement si grand qu’au IXe siècle on introduisit une distinction entre les vins de la Marne et ceux de la Montagne de Reims. En l’an 816 le couronnement du fils de Charlemagne, Louis, contribua à la propagation chez les aristocrates de la célébrité des vins de Champagne en France.

Celui de Philippe VI, en 1328, fut l’occasion pour la cour et les habitants de Reims de boire quelque chose comme 300 tonneaux de vin des Coteaux Champenois. Dans l’abbaye de St-Basles, près de Verzy, le vin de la Champagne était servi à l’occasion des fêtes qui concluaient les processions religieuses des jours fériés. Saint Remi, évêque de Reims durant 74 ans jusqu’à sa mort en 530, cita dans son testament les vignobles locaux. Par la suite, la célébrité de ces vins prospéra encore grâce aux échanges commerciaux mais c’est seulement à la fin du XVIIe siècle que le jeune moine bénédictin, Dom Pérignon, nommé caviste de l’abbaye de Hautvillers, réussit à obtenir cette fermentation naturelle durant laquelle le liquide moussait en maintenant la limpidité et, grâce à la « cuvée », c'est-à-dire à l’utilisation de raisins de différents cépages, obtenait un riche bouquet.

Une fois résolu le problème de la solidité des bouteilles qui pouvaient résister à la pression du vin et à leur fermeture avec des bouchons de liège attachés avec des fermoirs métalliques (au lieu du bouchon en bois et tissu trempé d’huile utilisé auparavant), de plus en plus de bouteilles commencèrent à sortir des caves de Reims et d’Epernay. Même les campagnes napoléoniennes contribuèrent à faire connaître ce vin en Europe. Il est possible de visiter les immenses caves qui sont généralement creusées dans l’argile.

by Transposh - translation plugin for wordpress